vendredi 9 septembre 2011

Les plaies rangées

J'ai rouvert les plaies rangées entre deux souvenirs. Fermé la porte qui veut les deviner.
Plisser les yeux de plis plats. Ôter les larmes nichées dans le rouge de l'oeil.
Éponger le geste du soleil caché. Éteindre celles du globe.
Et dire des décimales aux conjugaisons malades.
L'homélie met les lits des ciels défaits dans les eaux salies des débuts de l'automne.
Mains ouvertes je feuillette le passif passé et entre nous à la lettre "a".

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire