samedi 13 juin 2015

Vent vers (3)

Quand éparpillées de vert les feuilles applaudissent au vent le soleil retournant, le rouge pousse aux joues et les bouffées de printemps emplissent les narines frémissantes. Quand le poil glisse sur le grain du papier mouillé, les voix résonnent dans ce nid de bois et d'herbes. Une odeur dit au temps le vent que nourrit la terre humide et timide. Mouches et bestioles blotties sur les grains de peau sont autant de croches que la partition de nos corps met en mélodie.


Et il court le soleil le long des points de rousseur à tracer la carte de tout ressenti.
Les iris tournées vers le rayon chaud et éclatant de ce regard du ciel vers le vent du jour qui charrie pollen et lumière.

jeudi 11 juin 2015

Vent vers

Des feuilles balbutient le vent et se frottent et sifflent des coups, c'est l'air qui plisse. Chut et les plumes sous les becs glissent. Le vert, dit la voix, le vert vente et bafouille.

Floutees elles s'effilochent et s'enveloppent de f et de s, c'est le vent, l'enfant de l'air qui brasse et fouille les branches et bafouillent les feuilles du tendre matin.

Les cimes chahutées barbouillent de nuages le ciel. Gorgées de vent, elles papillonnent en vert sur la ligne bleue buvard des monts.