jeudi 1 septembre 2011

La voie des sens

Lisser la voix, glisser le pois.
Deux senteurs sibyllines s'immiscent et ouvrent la voie des sens.
Le temps attendu s'essouffle et j'inspire les rires et les voix.
La mine rompue, je trace les souvenirs que nous amplifie le coeur.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire