lundi 3 octobre 2011

Ta main

Deux cordes de lumière amarrées à la nuit, plus rien ne bouge, plus rien ne bruisse.
J'ai ta main sur mon épaule.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire