lundi 3 octobre 2011

Reset

Palper la profondeur de ta peau qui danse sous mes doigts.
Ancrer mon oreille à ta voix.
Ranger les rages.
Déplier les membres.
Tournoyer du dedans.
Et vibrer épais et grave.
Reset à chaque accent du regard.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire