mercredi 26 octobre 2011

Flotte, eau

Bout de vent qui jase en creux d'oreille. Lovée contre soi, la chaleur intercal-ine dessine des silences soupirés. Bleu de jus quand le ciel agrume se presse aux coins de tes yeux. Spiritueuse, la devenance éclaire du dedans le corps articulé par ta bouche. Peau de papier sous la paume crisse en peine.
L'incrue dé-voile des aisances de douceur où tourne sur elle-même la solitude. Tour-billone et carrè-sse le son, démange l'âme, flotte eau...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire