lundi 10 octobre 2011

Facilitude

Limpide toile de gouttes sonores.
Simplicité du parcours des couleurs sur les peaux.
Je bruissone des frémissements à l'aube de ton regard. Ramassant les mots , je décline l'invitation silencieuse d'une nuit profonde, à tous les cas de figures.
Je mur-mûre des bouchées de tous les jus de chaque jour.
Sois crème-uscule et love easily.

1 commentaire:

  1. Et tiens je trouve un peu un écho à nos poésies croisées, celles d'avec JoBougon, notamment visibles ici: http://jobougon.wordpress.com/2011/06/19/ivresse/#comments

    RépondreSupprimer