mardi 27 juillet 2010

Vibrer de soleil

La lourdeur dans les yeux quand le corps vibre encore de soleil.
La chair de l'eau qui palpite transparente d'un clapotis indécent laisse deviner sa fluidité élancée. La sentir papoter avec mes chevilles quand la lumière à la même couleur que les feuilles fatiguées de la rive danse dorée.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire