mardi 13 juillet 2010

Tableau

Des pointes d'oiseaux dans les voiles et les voilages accrochent le ciel et ses tentures.
Paysage urbain, des immeubles plus longs que des promesses touchent à leur fin au soleil naissant. Dans la palette, des rouges, des bleux et verts ...mais la couleur sable ne couvre aucun rivage, aucun pied mal essuyé.
Les senteurs solides parlent de vent et derrière des bâtiments, des forêts, de l'herbe.
Deux jours de voyage pour rejoindre l'océan et les soucis sont retenus mais à taire.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire