lundi 19 juillet 2010

Attachée

J'ai inversé les temps, bouleversé la grammaire et rouler les r.
Au soleil de nos envies, je n'entendais plus que le contenant, ta voix mêlée aux cris voisins d'enfants. J'ai appris par coeur les phrases déformées par mon sourire.
Dans les feuilles vertes et la terre riche, j'ai froissé des plants et cueilli des fruits. Le vocabulaire sauvage d'il y a longtemps me revenait en mâchant. Devant mes yeux, une petite courgette. Larmotante je revois ses trois ans et sa beauté alors naissante. Le moindre coup de vent balaie les lettres. Je ramasse celles qui restent et qui me donnent son prénom dans un souffle singulier.
A la fraîcheur du cerisier, je conte nos amitiés et me dis qu'il nous faut repartir dans l'orthographe de l'autre.
Je colle des morceaux de toi à côté de mon balluchon de lettres. Je resterai attachée là.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire