mercredi 19 janvier 2011

tout moove

une peau de soleil lisse face à la mer
enivrant les ténus instants de l'attente, de la douleur
ne plus bouger, chut tout mouve et ment

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire