jeudi 13 janvier 2011

Comme un serment de vie

Rayée la nuit laisse des traces indélébiles sur le remous du dedans. Toutes les gouttes éclatées sur le carreau pleurent. J'aimerais me glisser sous la peau de la mer, sentir mes cheveux flotter librement. Et qu'une main me réapprenne le mouvement de la tendresse. Que les marques de nos pas dans le sable ne s'effacent pas. Comme un serment de vie.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire