mercredi 5 janvier 2011

L'étoffe du vrai

Je compte les grains de mots et le sable assagit l'attente.
Je déserte le silence et j'enfile à mes phrases l'étoffe du vrai.
Le pardon me manque pour me draper de joie.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire