lundi 17 janvier 2011

Effet mer

Effet mer dans le cou du vent. Des auréoles où vacille le jaune du ciel. Les lignes d'écriture sur les doigts et dans les mains sont tracées en attente de la phrase que la tendresse y caressera. Le vaste dessine des l à nos montures. Et les rayons m'enroulent de miel. Empoignant sa langue, l'ombre des mains décline notre vocabulaire.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire