samedi 17 décembre 2011

Mille nuits dans l'horizon bleu

J'immensais le ciel d'un rose rouge âtre où les nuages se consumaient en braise incertaines.
Grande heure à courir après la trotteuse tortueuse.
Les glas, sons dissous, engourdissent la résonance des ciel.
Vire, lente volupté, de bord en bar, et tangue où le ciel bat l'air menu. Dis Mille nuits dans l'horizon bleu.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire