vendredi 30 décembre 2011

L'embrun brille

Devenances eau-rayonnées d'une luminosité et de transparence de gouttes. Ta main sur mon avant-bras appelle et tranquilise. En ces temps souffreteux, l'être lance des lignes le long desquelles pousser, grandir, verdir et parfumer. Perdance de raison quand les sentis en bouquets semblent tinter de leur fraîche pâleur. Les yeux clôtures de paupières multiples chaudement saignent des pleurs contre lesquels les joies crépitent des éteints-sels. L'assouplissement des peaux blottit l'élasticité du temps dans la paumé creusée du don de soi. Les fossettes travaillent la chair de sourires quand les sous-pires serpentent les destins croisés. Multitude d'être à l'autre: l'embrun brille.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire