samedi 24 mars 2012

Les bras du soir

Les coquelicots dans les champs ont le goût des cerises et tu tournes sur toi-même comme une toupie déboussolée. Les fleurs délicates déplient leurs larges jupes rouges au sommet des tiges. Et la tu sais, c'est l'été. Mais tu l'oublies dans les bras du soir ou le soleil couche son affection.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire