dimanche 25 mars 2012

Froncer le temps

A chaque mot, un caillou qui cogne la surface lisse de l'eau si plate. Et ricoche en autant de syllabes.
J'ai baissé le store de la jalaousie à l'ombre entêtante.
Je fronce le temps en plissés froissés.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire