vendredi 24 septembre 2010

Demain sera toujours demain

Des bulles de ciel éclatent leurs lumières sur ce matin gémissant. Les silhouettes des lettres projettent des sens dans le gris opaque de la nuit. Le silence siffle puissamment à mes oreilles. Tiré, le rideau du matin ne cesse de retomber sur des bouts de nuits. Il dévoile des formes mais retient leurs ombres, c'est juste l'aube. Le jour timide débute sa vie. La fraîcheur dénonce ces jours qui se serraient les coudes et nous tenaient encore chaud. Mon haleine bientôt sera physique. tout comme la solitude. Il perle du temps. Les matières encore dociles se plient ou se froissent. Demain sera toujours demain.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire