dimanche 8 janvier 2012

Triste échange

Bruissance des fripées et leurs longues jupes fanées froissent le nuancier du ciel. Dorlotées les coul-heurs grisent les verts, empourprent les roses diaphanes et violent les serments blancs. Bleutée, la devenante ramasse ses jupons embrumés. Les nuages grésillent des nuits au cœur des après-midis. Le froid pour le doux, triste échange.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire