dimanche 15 janvier 2012

Gravures d'enfants

La largeur du ciel encadre la lune fauve de silences interdits. Rugissant de sommeil, le soleil éclate des joies sèches et froides. Graver sur tes lèvres les fleurs roses enfantent des rires. Je n'ose pas tendre les lendemains équivoques sur la corde du temps. Il y a des ciels qui voyagent dans tes yeux. La tendresse titube hésitante.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire