mercredi 9 septembre 2015

Vent vers (7)

Les peaux, piètres, plissent en rouge sous la brise rose du matin. Jeu de siffles, l'aurore trempe dans le soleil les couleurs balbutiantes.
Peine en transparence sous la peau rétrécie d'un corps trop petit.

Belle chaleur ronde et bonne comme du pain. Le ciel ne bleuit plus en gris. en braille sous mon doigt la douce peau du jour.

Des mots comme des bouchées sucrées échangées d'être à être.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire