mercredi 9 septembre 2015

Vent vers (13)

Eté revenu où le sureau le dispute à la pomme.
Les fleurs à l'ongle, je vois vers le vent.
L'eau cogne dans les vagues du fond de moi. Salée, elle coule comme le bleu.

Rayée de jaune, l'ombre projetée sur le sol dessine des contours auréolés aux matières sourdes du sol.

Sous l'œil du soleil veille le seuil des choses.

Enfilade d'images qui se télescopent sous la peau et l'âme évidée de sa pleine souffrance creuse les rides de mon histoire.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire