samedi 3 décembre 2016

Atelier du 26 novembre 2016: comment refuser un chef d'œuvre

cher Nicolas,
Mais qu'est-ce que sont ces blocs dans vos peintures ? C'est du granit ? (Le Havre)
En tout cas ça pèse aussi lourd que votre locomotive est rapide. Un trait noir bordé de rouge et vous voulez y discerner un train au soleil couchant ? Et pourquoi ne pas le mettre à la verticale et l'envoyer telle une fusée allumée vers la planète Mars?  Vos blocs de pierres et autres amats de peintures froides y trouveraient un paysage plus ressemblant que celui que vous cherchez à représenter !
Quant à vos natures mortes on y voit plus de bouteilles que je ne saurais en vider toute ma vie.
Non, vraiment non, Nicolas, votre courant est sans doute avant-gardistes dans l'espace mais vos œuvres sidérales me sidèrent et je crains que notre galerie n'ait pas les murs assez solides pour porter vos rochers, vos bateaux et autres cadavres qu'aucune vie ne vient remuer  et qui assomment tout spectateur terrien normalement constitué.
Aussi je vous invite à revoir les principes premiers du dessin: il manque de la chair, de la vivance à vos paysages morbides.
Je vous prie de croire, cher Nicolas, qu'aucune stèle ne portera votre nom au cimetière des artistes méconnus et vous prie instamment de réfléchir à vous recycler dans la cosmologie,
Bien cordialement

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire