mardi 27 novembre 2012

Sanglots gloutons

Troublance de temps accroche dans les mailles... Je fais passer le fil par-dessus et je sanglote gloutonne tous les chagrins d'avant.
Un pied vole, une main frappe et des yeux ou niche l'infinitude saignent de leur tristesse amère. Je ne veux pas sentir la courbe du temps s'efiler dans mon dos,.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire