jeudi 5 juillet 2012

Doubler les bouchées

Recommencer l'embout de la devenance.
Poser un pied dans le ciel, l'autre sur nuage moelleux.
Et creuser la fleur verte.
Des devinances divinées et ma candeur quand l'heure ronge et j'arrange les bouchées de silence

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire