samedi 13 août 2011

Soleil plat

Tristes gris foncés enchainés en silhouettes sinistres, enclavées dans la nuit dévorant la terre. En tangente au globe, un trait d'or dessine et découpe des nuages mauves et chauds sur un fond de bleu encore jour. Très crépusculien, le ciel joue avec les traces d'un soleil plat, mince et fondu. Je cogne les dimensions et les aplatis en découpes chinoises. Plus un souffle ne s'exprime sur cette route qui longe l'horizon, où le moteur concurrence les dernières lueurs.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire