mardi 14 juin 2011

Maillons

Vert rouillé, il a plu.
Je tends un doigt à la ligne.
Le tournis, côté sommeil.
Ta lumière, Laura, ta lumière allume l'air.
Et le temps frissonne de passer si vite.
La ligne est bleue à l'horizontale du jour passé.
Amillons-nous encore un peu.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire