vendredi 3 juin 2011

Bris de mots

Des bris de mots trébuchent sur ma langue saveur cerise. Comme celles que je porte aux oreilles et qui rougissent mes sourires. Le soleil a les cheveux du vent dans les yeux, alors il tourne sur lui-même comme porté par un air de tango. Il fait virevolter les nuages de ses jupons bleu. Quelques gouttes de piano, un zeste d'accordéon et le journée prend des l qu'elle déploie en de longs et langoureux adjectifs. La mélodie qui piétine mon cœur écrase sous ses talons les fioles et les fleurs du passé et je revois par mon silence portée des sourires et des regards qui me semblaient depuis longtemps inodores et incolores. Je les ramasse et les glisse dans des livres pour les faire sécher et leur donner une nouvelle chronologie. Celle de la fiction, où le je n'est qu'une réminiscence lointaine d'un être avec qui je partage les mêmes souvenirs.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire