mercredi 11 mai 2011

Mikado solaire

Au fourbe qui mêle le bleu et le jaune, le silence emprunté du soleil gomme le front fier. Linéant le ciel d'une longue phrase, l'avion focalise le passé sous ses aîles variées. Il confetise le bleu et le jaune avec des taches d'orange et des traînées vertes, le fourbe foule l'herbe démésurée où je sens l'épaisseur de ton sourire me cueillir l'instant. A tournoyer sur soi, le soleil nauséux bouscule l'agencement des nuages dans les ciels ravageurs où l'hirondelle venge ce regard que tu me fermes. Chaque ciel ouvre sur un autre espace tant attendu. Ils ont tous déssiné ton visage avec le vent, la foudre, la pluie, l'éclair. D'un coup de crayon je dissocie les traits avant de les éparpiller en mikado solaire.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire