dimanche 5 décembre 2010

Aux gouttes percées

Aux gouttes percées de pluie, le coeur dépeuplé s'irise. Malmenées, elles cousent le rideau argenté à l'ourlet du ciel. Pliés, les mots s'empilent et s'interpèlent quand dégurgitée en blanc, l'eau du ciel s'ébroue sur tous les paysages.A l'âme étincelante s'abreuvent les souvenirs de miel et de sang.
Dégoupiller les secondes, que perle le grenat. LEs troncs longs et lumineux délimitent le décor insolent. La griffe du temps balafre l'écarlate ronde de n'ai-je.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire