mardi 19 octobre 2010

Les maladresses des silences

Les souvenirs blabutient d'écarlates lignes où je trace les lettres d'une punition scolaire. Je ne lâche pas l'encre et j'étonne les maladresses des silences. Mais mon corps est muet et j'accroche à la demi-lune de ton sourire les flots rouges qui me délièrent de toi. Ecorché le temps se débat. Non, il faut ré-obéir.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire