mardi 19 octobre 2010

Décliner son humilité

Un choix arrangé déplie les blancs. Quelques notes froissées s'arondissent entre les silences. Le temps référent bat la mesure. Et le perdu décline son humilité aux feuilles suicidaires d'une jeune jaune.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire