vendredi 23 avril 2010

Lacer les rires

Lacer les rires, passer leurs petits bras autour du cou. Les sentir battre le long de soi un tempo heurté et familier. Puis les déshabiller en éclats. Sous le soleil ou sous la pluie ils brilleront pareil. Les laisser se faufiler au creux de soi pour qu'ils résonnent aux paroies larges du coeur.
Ramasser des éclats, les emballer de beaux rubans de plaisir et les offrir, un à un, dans un mouvement ample et multiple. Les bras chargés d'éclats, avancer fièrement vers demain et le séduire de ces milles sourires.
Et se prendre dans les tapis les pieds et les mains, que la récolte d'éclats valdingue et qu'aux quatres coins ils rayonnent de leurs sons.

2 commentaires:

  1. ce beau poème m'accompagne en vacances, encore merci pour ces créations littéraires.

    RépondreSupprimer