mercredi 6 janvier 2010

Les limbes de l'écriture

Paupières battues en neige, je m'enrobe des chaleurs nocturnes aux reflets "mort dorée".
Le froid ruse.
Dé-rivée, je flotte dans les limbes de l'écriture.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire