jeudi 29 octobre 2009

Une langueur

Balayés les bleu, des brassées de gris s'enlacent dans le ciel.
Des décoltés de lumière dans le noir des branches d'arbres...
De maigres squelettes où brandies tremblent des rouges asoiffés et des jaunes médaillés d'orange...
Le fuyant des feuilles éfile le son qui les sépare quand elles tombent...
De sauvages brumes brouillent les liens entre les images...
Au loin je sens, le pas allongé de blanc d'un Gatsby rayonnant...
Une langueur...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire